shutterstock_300603266

Un grand nombre de managers sont impliqués dans la préparation de Business Plans, que ce soit dans une start-up, une entreprise mature ou dans un contexte de fusions-acquisitions. Malheureusement, les résultats ne sont pas toujours convaincants, ni corrects!

  • La préparation d’un Business Plan est une activité holistique qui exige non seulement une bonne compréhension de l’entreprise, mais aussi une vision claire de ses objectifs stratégiques et des compétences nécessaires pour les atteindre, afin de les traduire en prévisions de revenus et de coûts solides.
  • Vous avez besoin du bon niveau de détail. Le plus souvent, les plans d’affaires (préparés par d’autres?) sont beaucoup trop détaillés. Dans ces modèles Excel plus que compliqués, vous avez raison de vous demander le bien-fondé de ces milliers de lignes Excel qui tentent de prévoir ce qui pourrait arriver dans 10 ans ou plus….
  • Si votre Business Plan concerne une entreprise déjà établie, les projections financières devraient également tenir compte du passé récent. Trop souvent, les plans d’affaires ne semblent pas se soucier de ce qui s’est passé au cours des deux dernières années. Si vous n’avez pas analysé la performance récente de l’entreprise, comment pouvez-vous prétendre que votre prévision à 7-10 ans est réaliste?
  • S’il est difficile de prévoir les «coûts», il est beaucoup plus difficile de prévoir le «marché» et les «revenus». Une façon de relever ce défi est de prévoir le marché de deux manières différentes: par région (ou pays) d’une part, et par ligne de produit (ou produit) d’autre part. Puis réconcilier ces deux prévisions, afin que les deux projections soient alignées et cohérentes.
  • Les états financiers générés contiennent souvent des erreurs. Mis à part les erreurs ou omissions triviales dans les formules Excel, les ‘créateurs’ de Business Plan oublient souvent d’inclure l’impact de la fiscalité (négatif ou positif) dans leurs calculs. La fiscalité a-t-elle un impact sur les flux de trésorerie, la liquidité et la création de valeur? Evidemment que oui, ce qui implique que les considérations fiscales devraient être toujours incluses (sauf exception).
  • Enfin, le plan financier doit être « beau ». Non seulement il doit appuyer la stratégie et l’approche que vous essayez de vendre (à votre management, ou aux investisseurs), mais il doit également être visuellement attrayant.

FinancialRatios

Les consultants d’Investaura possèdent une grande expérience dans le domaine de la stratégie (pratique, « actionable ») et des Business Plans (quantitatifs, robustes), expérience acquise depuis le début des années 1990.

Nous comprenons les challenges auxquels sont confrontés les grands groupes d’une part, et les petites entreprises d’autre part. Nous sommes consultants et entrepreneurs, et savons ce que c’est de créer une entreprise à partir de zéro.

De plus, nous avons occupé des postes de direction dans l’industrie. Nous savons ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et nous comprenons bien les défis auxquels nos clients sont confrontés, parce que nous les avons vécus nous-mêmes.

Pour plus d’informations sur nos services de Business Planning, n’hésitez pas à nous contacter.